Connecté au monde, technophile et toujours à la recherche de nouveautés pour les partager avec vous !

Revoir la redevance à cause des objets connectés ?

Écrit par
redevance audiovisuelle
 

Cela fait déjà quelques temps que nous entendons que le gouvernement pourrait réfléchir à élargir l’application de la redevance audiovisuelle aux nouveaux systèmes de diffusion audiovisuels. Un gouvernement, qui pour le moment, a toujours été retissent à modifier le champ d’application.

Mais les choses pourraient changer pour 2016 avec un affrontement entre le ministère de la culture et celui des finances qui met à nouveau la question sur la table.

Concrètement, selon Fleur Pellerin, il devient nécessaire de changer les règles et ainsi d’élargir les règles d’applications concernant la taxe audiovisuelle pour y inclure les objets connectés multimédias, qui sont toujours considérés comme des nouveaux modes de diffusion. Des nouveaux canaux de diffusion de plus en plus plébiscités par les jeunes générations.

Il est vrai que les jeunes passent beaucoup plus de temps à regarder et écouter sur leurs smartphones et tablettes que sur un bon vieux téléviseur.

En face, le ministère des finances est quant à lui retissent, avec comme argument principal le fait qu’ajouter un nouvel impôt dans le contexte actuel n’est pas des plus pertinent … il est fort à parier que la majorité de la population soit de cet avis !

Cela étant, il est tout de même nécessaire de revoir le fonctionnement pour plusieurs raisons :

D’une part il est vrai que l’avènement du numérique et du tout connecté a changé les habitudes. Il ne serait pas anormal de voir une taxe arriver en ce sens.

Celle-ci devrait peut-être être affectée sur les abonnements plutôt que sur le matériel, c’est en effet la connexion qui est l’élément central et non le matériel, une approche qui permettrait aussi de taxer les lieux proposant du wifi gratuit et les professionnels concernés.

D’autre part parce que le bon vieux système audiovisuel est amené à ne plus être la source principale d’information et de divertissement, il deviendrait alors anormal d’avoir à payer une telle somme en face sans tenir compte des nouveaux moyens de diffusions en constante augmentation.

Quoiqu’il en soit, il y aura une augmentation en 2016 pour compenser les diminutions des dotations de l’état et il devrait y avoir une réflexion portée dans le cadre du projet de loi de finance 2016.

Connecté au monde, technophile et toujours à la recherche de nouveautés pour les partager avec vous !

Et toujours plus dans notre boutique

Catégories:
Actualités

Laisser un commentaire

Menu Title