Connecté au monde, technophile et toujours à la recherche de nouveautés pour les partager avec vous !

Medissimo passe la seconde en matière de santé connectée !

Écrit par
Medissimo-pilulier-connecté-imedipac-eboow
 

Medissimo est avant tout connu pour être l’un des pionniers en matière de santé connectée et plus particulièrement dans les services d’amélioration du bon usage des médicaments.

C’est avec Imedipac, son pilulier connecté et de SIAPDA, sa plateforme de suivi du médicament que Medissimo a mis le pied dans le monde de la santé connectée.

Grace à cette approche connectée, Medissimo vient de présenter la première étude de l’usage du médicament réalisée en France.

Cette étude, réalisée au sein des EPHAD et avec la collaboration de 338 officines qui ont utilisé la plateforme SIAPDA, a permis de récolter une grande quantité d’informations relatives aux utilisations, médicaments utilisés, génériques prescrits, durée et moment de prise des médicaments, …).

Il en ressort que dans les EPHAD, le nombre de médicaments est en baisse dans la durée avec à l’entrée une moyenne de 10,5 unités contre 8,8 en long séjour. Les médicaments génériques sont également prescrits de manière générale, ce qui impacte directement sur le coût du traitement qui baisserait de 29,5 % entre l’entrée en EPHAD et un long séjour.

Au-delà des résultats pertinents pour le monde médical, ce qu’il en ressort c’est l’intérêt d’un tel environnement connecté : précision des données, richesse et pertinence des informations, analyse des comportements et des pratiques, … l’e-santé proposée par Medissimo permet de vérifier la véracité des prescriptions et des utilisations en matière de santé. Grace à cette vision de grande ampleur, c’est aussi la possibilité d’apporter les correctifs nécessaires en matière d’habitudes et de consommation qu’offre une telle étude.

Medissimo ne va pas s’arrêter en si bon chemin et devrait étendre son approche au grand public utilisant le pilulier connectée Imedipac pour donner une vision global de la santé en matière de consommation médicamenteuse.

Cette approche sera évidemment totalement anonyme et permettra, en plus de donner une vision des prescriptions et des consommations, de recouper avec une analyse plus pointue de l’environnement des patients : logements, lieux géographiques, …

Source : infoddsi

Connecté au monde, technophile et toujours à la recherche de nouveautés pour les partager avec vous !

Et toujours plus dans notre boutique

Catégories:
Actualités

Laisser un commentaire

Menu Title